telephone_modele_w48Voilà.

J'ai eu un appel de l'hôpital en fin d'après-midi: je passe ma biopsie vendredi le 6 octobre.

D'ici jeudi, j'aurai un autre appel pour me dire quand me présenter et quoi faire pour me préparer. J'ai eu une surprise: je dois entrer à l'hôpital jeudi, même si l'intervention a lieu le vendredi. Je coucherai donc à l'hôpital. Je ne sais pas non plus quand je sortirai. J'ai espoir d'être dehors vendredi soir... mais quelque chose me dit que ça sera plutôt samedi matin.

Enfin. Je n'ai pas vraiment de pouvoir sur tout cela. Je verrai au fur et à mesure. J'ai tenté d'avoir des informations par l'infirmière, par exemple pour savoir si je serai vite sur pied, selon elle. Si j'aurai une médication, si je serai en forme dans les jours suivants (car j'ai environ trois semaines à attendre entre les résultats de la biopsie et le début de mes traitements, j'aimerais savoir dans quel état je les passerai...) Mais elle n'a pas été loquace. Elle ne veut pas s'avancer et me dire des faussetés. Je comprends.

D'ici là: je dois me dépêcher à terminer mes corrections. Pour demain, il me reste encore deux rapports à corriger. Ensuite, je passe la journée au collège à fermer mes dossiers, à préparer mes notes et autre paperasse pour mon remplacement. Je rencontre également mes étudiants à tour de rôle pour la remise de mes corrections. Je leur ai proposé cette façon de faire pour pouvoir leur dire en gros ce que je pense qu'ils doivent corriger pour la poursuite de leurs recherches. Ce sera aussi le moment où je les verrai pour la dernière fois.