180px_Physician_in_hospital_sickroom_printed_1682Aïe!

Il me semble que tout se précipite. J'étais là, à faire les cent pas à attendre que l'hôpital me donne signe de vie... et voilà que maintenant tout va trop vite. Je n'ai pas beaucoup de temps pour voir venir...

J'avais un message des admissions sur mon répondeur en rentrant du travail. J'ai retourné l'appel, mais il n'y avait pas de réponse ni de répondeur après une quinzaine de coups. Mais je viens d'avoir un autre appel (je ne savais pas que l'hôpital appelait les gens le soir).

Je dois me présenter demain jeudi le 5 octobre à 13h30.

Ouf.

Moi qui pensais que j'aurais à me présenter en soirée... Je passe tout l'après-midi, toute la soirée et la nuit là-bas! Et ensuite, je crois que ne suis opérée qu'en après-midi le lendemain. (Encore du flou, il en reste plein...)

Mais bon. Demain, je sais que j'ai notamment des prises de sang et qu'on va me préparer pour ma chirurgie, ce qui implique qu'on va me raser une partie des cheveux. (Je saute de joie...)

Ce soir, j'avais comme projet d'aller voir une pièce de théâtre avec ma soeur, mais j'hésitais. J'ai une de mes amies comédienne qui y joue, ça me tentait ausi. Mais j'ai reçu cet appel et l'hésitation s'est transformée en décision. J'ai choisi de rester tranquille à la maison ce soir. Une dernière soirée avec mon Amoureux et les enfants. Je vais me coucher tôt pour être en forme.

Dormir à l'hôpital ne me réjouit pas trop. Ah. Et il ne restait plus de chambre privée. Le mieux qu'on pouvait m'offrir était une chambre à deux. En espérant que mon ou ma voisine ne ronfle pas ou qu'il/elle ne geigne pas toute la nuit. (Mais comment blâmer quelqu'un qui souffre?) Et autre question: est-ce que les chambres peuvent être mixes? Les seules fois où j'ai dormi à l'hôpital, c'était après mes accouchements (donc pour la mixité...) Ah, j'ai aussi dormi à l'urgence. Mais ça, c'est pas vraiment organisé. On est tous cordés dans de grandes pièces séparées par des rideaux qui ressemblent plus à des draps. Il y a un va-et-vient terrible... Enfin.

Donc, je ne bloguerai pas demain ni vendredi. De retour sans doute samedi.

Cependant, je vais introduire mon Amoureux comme membre de mon blog. Il pourra, s'il en a le temps, venir donner des nouvelles de moi, au besoin. D'ailleurs, dans les semaines qui viennent, il se peut que cela arrive qu'il prenne le clavier au jour le jour. J'espère qu'il n'aura pas à le faire, car cela voudrait donc dire que je ne tiens pas la forme. Mais c'est un moyen de garder le contact.