Greek_Hoplite_5th_Cent_BCEn cette journée d'élection, je me suis dit que je pouvais bien vous faire un petit cours d'histoire, surtout que certains m'ont fait part de leur envie de voir s'ajouter d'autres billets dans la catégorie "Histoire et Antiquité" de ce blog. Donc voilà. Je m'y plie. En plus, j'ai décidé de vous entretenir d'un sujet qui est en lien avec la démocratie: la réforme hoplitique.

La réforme hoplitique est le terme qui désigne certains changements qui sont survenus en Grèce à la période archaïque, vers le VIIe siècle avant notre ère. À cette période, la Grèce connaissait une certaine effervescence qui s'est manifestée par l'apparition et l'organisation de la polis (la cité) et par une vague de colonisation sur le pourtour de la Méditerranée.

Dans les changements qui sont apparus dans le mode de vie des Grecs de l'époque, on note une nouvelle façon de faire la guerre. En effet, l'équipement du guerrier grec était alors coûteux, mais on va proposer un nouvel équipement constitué d'un bouclier rond (hoplon), d'une épée courte et d'une pique qui était beaucoup plus  léger et plus accessible, car moins cher. Faire la guerre, défendre la cité devient alors possible pour une plus grande quantité d'hommes.

De plus, l'équipement de l'hoplite, léger et maniable, a introduit également une nouvelle conception de la guerre. Non seulement les gens étaient plus nombreux à participer à la défense de leur cité, mais en plus, l'esprit dans lequel ils combattaient était différent. Avant, les riches citoyens utilisaient la guerre comme un "agôn" (concours) pour s'illustrer comme le meilleur. Maintenant, de nouvelles règles s'imposent. On se bat désormais en phalange organisée, et non en mêlée. Les hommes se battent au coude à coude, en protégeant leur voisin de gauche de leur bouclier rond. Tous sont alors à égalité, protégeant leur camarade sur le terrain. Fini, le chacun pour soi. On fait un corps, uni.Vase_grec_sc_ne_combat

Qu'est-ce que la réforme hoplitique a à faire avec la démocratie?

Eh bien, le lien est simple: comme une classe de citoyens plus pauvre est venue s'ajouter à la défense de la cité, que les hommes, riches ou pauvres, étaient maintenant égaux dans leur façon de faire la guerre, au coude à coude, solidaires, les pauvres ont alors réclamé les mêmes droits politiques que les riches. Égaux devant l'ennemi, égaux à l'assemblée. Cela semblait logique. Et peu à peu, les règles de la polis se sont modifiées pour inclure ces nouveaux guerriers citoyens et leur donner les mêmes droits, étant donné qu'ils avaient les mêmes responsabilités que les riches.

Un pas était donc fait en vue d'une démocratie plus inclusive.

Je vous parle ici d'une réforme qui a eu lieu il y a 2700 ans. Bien entendu, notre démocratie n'est qu'un écho de celle des Grecs. Elle n'y ressemble que bien peu. Mais on oublie malheureusement trop vite combien les efforts des hommes ont visé à l'atteinte d'une démocratie universelle comme la nôtre. Et voter est un simple geste... Il faut l'exercer. Il fut si chèrement acquis.

Illustration montrant à quoi pouvait ressembler un hoplite grec vers le Ve siècle avant J.-C. Plus bas, vase grec du Ve siècle illustré d'une scène de combat entre hoplites.