PET_scanLa tomographie par émission de positrons, surnommée TEP ou encore PET Scan (en anglais), est un examen diagnostique reposant sur la détection de positrons (particules microscopiques émises par une substance radioactive administrée au patient). Cette technique d’investigation médicale permet d’obtenir des vues successives du corps humain et fournit des informations sur le fonctionnement des tissus normaux et pathologiques.

« La TEP utilise les propriétés de certains isotopes émetteurs de positons de courte demi-vie produits par réaction nucléaire dans un cyclotron. La caméra capte les rayons gamma issus de la réaction entre les positons (e+) émis par le radiotraceur injecté et les électrons (e-) de l’organisme. »

« Avant le début de l’examen, une substance radioactive est produite dans une machine appelée cyclotron et mélangée à une forme de sucre (le glucose), ou parfois de l’eau ou de l’ammoniaque. Une fois cette substance administrée au patient, la radioactivité se concentre dans les zones appropriées du corps et est détectée par TEP.

Sur une image TEP, des couleurs ou des niveaux de luminosité différents représentent des niveaux fonctionnels d’un tissu ou d’un organe différents. Par exemple, un tissu cancéreux utilise plus de glucose qu’un tissu normal et apparaîtra donc plus lumineux sur les images TEP. »

Comment se passe un TEP scan?

Avant l’examen, il faut être à jeun. L’eau est permise, mais il faut éviter de prendre tout type de sucre. C’est pourquoi il est même interdit d’utiliser du rince-bouche, de mâcher de la gomme ou de prendre une pastille.

Pendant l’examen, le patient est couché sur le dos, la tête dans un support rigide. La caméra et le lit restent fixes après le positionnement.

Suivant le type d'examen demandé, une ou plusieurs injections de produit radioactif sont nécessaires.

Une immobilité stricte, facteur indispensable au bon déroulement de l'examen, est maintenue durant les périodes de prise d'images. Celles-ci varient de 10 à 90 minutes. La durée l’examen peut varier entre deux heures à quatre heures.

Après l’examen, il est recommandé de passer aux toilettes afin de vider sa vessie du plus de radioactivité possible. Ensuite, il est déconseillé d’être en présence de femmes enceintes ou de jeunes enfants de 4 à 24 heures suivant l’examen. Mais il est possible de reprendre ses activités normales, les effets secondaires étant inexistants.


Sources :

Université libre de Bruxelle. http://www.ulb.ac.be/medecine/pet/Act_Med/patient_info.html#commentpet (page consultée le 4 novembre 2007)

La radiologie et le patient. Tout savoir sur votre examen. http://www.radiologyinfo.ca/default.aspx?page=59 (page consultée le 4 novembre 2007)