L'hospitalisation de Julie a débuté cet après-midi, accompagnée de son amoureux et de sa mère. Elle a eu une bonne rencontre avec sa neuropsychologue en vue de préparer leur collaboration du lendemain. Elle a vu ensuite la neurochirurgienne qui l'opérera. Elle est rassurée par le grand professionnalisme qu'elle observe à son endroit. En soirée, dans sa chambre privée, je l'ai trouvée plus confiante que la veille, rieuse avec ses fils par exemple. Les préparatifs débutent assez tôt demain et l'opération devrait se terminer en fin d'après-midi.