Chroniques au jour le jour durant le traitement
26 janvier 2017

Retour à la normale (?)

Qu’est-ce que la « normale », au fait ? Après un diagnostic comme le mien, après toutes les années qui ont passé, après les chimiothérapies, l’opération, la crise… Peut-on rentrer dans l’ancien moule ? Y avait-il un moule, au fait ? Me revoilà à plein temps. J’ai quatre groupes, trois préparations différentes. Tous des cours que j’ai déjà donnés, heureusement. Mais ça me demande beaucoup de discipline, car j’ai l’esprit qui papillonne et dès que je suis fatiguée, dès que je laisse s’égarer mon regard par la... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 17:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juin 2016

L'autre solstice

Voici arrivé l’été, après un difficile hiver. Noir et désespéré. Puis un printemps de plus en plus ensoleillé, ponctué de violoncelle.  J’ai voulu écrire ici souvent ces dernières semaines. Mais l’inspiration n’arrive pas jusqu’à me pousser au bout d’un billet. Quelques débuts de textes sont ainsi restés inachevés. Celui, notamment, sur la fin de mon « quart » de session… vécu avec 100% de pression. J’ai survécu. Suis passée à travers la correction, qui m’a pris un temps fou. Parfois, découragée, je me remettais à... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 15:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
21 mars 2016

Coeur de violoncelle

Je consulte une psychologue depuis quelques semaines. Je vous l'avais dit, le mois de février a été difficile et certains autour de moi se sont inquiétés pour mon moral, mes idées noires. À mon hôpital en neuro-oncologie, il y a un service d'aide psychologique. Alors j'ai donné un coup de fil, et me voilà "suivie". J'aime beaucoup la jeune psychologue, son grand regard brun, sa patience. Discuter avec elle me permet de faire du ménage dans mon esprit embrouillé. Pourtant, c'est du côté de la musique que je trouve le plus de... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 13:43 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
07 février 2016

1 an...

Hier, cela a fait un an que j'ai eu ma craniotomie éveillée. Tout s'était très bien déroulé. Environ 90% de ma tumeur avait été retirée. Après quelques contrecoups, un petit retour à l'hôpital, j'ai repris du mieux. J'ai continué à lire, à écrire (très peu), j'ai peint une toile, été au théâtre. J'ai passé un assez bon été, fait du hamac. Puis à partir du mois d'août, jusqu'en octobre, nous avons fait faire de grosses rénovations sur la maison. J'ai repris l'enseignement à mi-temps. Quand est arrivé décembre, mes notes remises,... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 11:44 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
18 décembre 2015

De retour!

Me voici, me voici! Je sais, je suis disparue longuement des ondes. J'étais restée active sur Facebook, mais accessible seulement à mes amis et connaissances. Pour mes lecteurs virtuels, ça vous a fait un long moment sans écho. J'en suis désolée! Au moins, je vais bien. (Sachez que si quelque chose tournait mal, des gens près de moi vous en avertiraient, c'est promis!) Ma session m'a pris beaucoup, beaucoup d'énergie. Mais quel plaisir de retrouver ma classe et des étudiants allumés! Ça vaut bien la fatigue!  Hier, j'allais... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 17:34 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
04 septembre 2015

Brève histoire du progrès

Voici un excellent livre que j’ai dévoré ces derniers jours, après en avoir entendu parler par Normand Baillargeon: Brève histoire du progrès, par Ronald Wright. Les thèmes touchaient à mon enseignement, et je voulais en discuter avec mes étudiants. Qu’est-ce que le progrès ? Où nous mène-t-il ? Comment les civilisations anciennes sont-elles disparues et qu’avons-nous à apprendre d’elles ? Et nous, en tant qu'Occidentaux d'aujourd'hui, comment voyons-nous l’avenir, dans cette lorgnette ? Je réfléchissais à tout... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 10:38 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

06 août 2015

6 mois

Me voilà à la mi-année, après une opération qui a changé la perspective de ma vie. Et le temps file. Toujours à une vitesse qui semble excessive, alors qu’en réalité chaque minute, chaque heure offre le même potentiel à tous. Comment expliquer que mes journées se passent si vite, que je n’arrive pas à réaliser mes projets, atteindre mes buts ? Bah. J’ai regardé filer le mois de juillet. Mon ado était à la maison, je tenais à ce qu’il occupe son temps pour éviter de se laisser dévorer par l’aimant de l’écran d’ordinateur, de... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 12:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 juillet 2015

5 mois

Il y a cinq mois, je quittais la maison. C'était prévu, bien sûr. J'étais préparée mentalement, croyais-je. Or, j'avais accumulé, avec les années, une charge impressionnante de stress. Pas un stress soutenu, mais une tension intérieure permanente, tissée intimement avec mon air d'aller quotidien. Devenue une part de ma personnalité. Presque oubliée, tant elle était devenue naturelle.  J'avais fait mes bagages. J'étais accompagnée de mon conjoint, de ma mère et mon père. Les enfants viendraient plus tard me rendre visite à... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 21:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 mai 2015

Nouvelles lunettes

Récemment, alors que je participais à une activité pour souligner la Journée nationale du Droit d'auteur, je discutais avec le poète et médecin Jean Désy. Il me disait que ce que j'avais vécu, avec mon opération au cerveau, "ce n'était pas rien". Non. C'est vrai. Ce n'est pas rien. Mais y a-t-il là inspiration pour écrire, pour créer, avec ça? Il y a ce blogue, bien sûr. Il m'accompagne depuis plusieurs années. Mais l'opération? Qu'est-ce que ça a changé? Suis-je différente?  Je suis la même. Encore. Je l'espère, en tout... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 15:03 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
08 avril 2015

Deux mois plus tard

Il y a deux mois que je passais sous le bistouri. Deux mois que Dre Lumière m'enlevait 90% d'une tumeur cérébrale qui, m'avait-on longtemps dit, n'était pas opérable. Deux mois que je reprends du mieux. Au début, avec une certaine lenteur. Maintenant, je réalise que le pire est derrière moi. Qu'il me faut simplement me reposer avant de reprendre le rythme. La vie. J'aimerais écrire plus. Être mieux articulée, vous faire part des étapes de ma convalescence. Les idées m'effleurent, souvent. Mais je n'attrappe pas les mots. Ils ne se... [Lire la suite]