Eh voiwrist-watcheslà!

J'en suis à ma dixième dose de Temodal avant la fin. Ne reste qu'à décompter, maintenant!

Je suis assez en forme. Je fais du ménage avec ma mère dans le grenier... nous avons commencé par les décorations de Noël. Vous savez, tout ce que vous n'utilisez plus depuis des années? Eh bien, on a trié et décidé ce qu'on donnerait. Ensuite, nous avons continué, tranquillement, avec le reste. Bref, tout ce qui encombre le grenier! Évidemment, nous n'avons pas terminé (loin de là!) mais au moins le coup d'envoi est lancé! 

On a aussi débuté des cours de Qiqong, mon Amour et moi. Hier, c'était notre deuxième séance. J'aime beaucoup ce cours. Bien sûr, tout est virtuel. Mais la prof est très sympa, elle explique bien les mouvements, montre à quel point les faire comme il faut a un effet direct sur notre posture. Disons qu'après deux séances, je constate déjà combien le qiqong me fait du bien. Juste hier, en me couchant, je constatais à quel point je respirais plus profondément. Et je dors mieux.

Et mercredi dernier, je m'étais inscrite à une formation donnée par l'UNEQ, sur la scénarisation. C'était deux séances de trois heures. La première avec une scénariste, Catherine Léger (qui a fait la scénarisation de La déesse des mouches à feux), que j'ai trouvée hyper-intéressante! Et ensuite l'autre séance qui était avec un ancien (et tout jeune!) avocat, qui nous informait sur les aspects juridiques de la mise à l'écran de nos romans... Bref. J'ai vraiment apprécié. Je me demandais si mon roman Enthéos aurait une autre vie. On verra bien. C'est assez compliqué, malgré tout, qu'un livre "se transforme" pour devenir un film...

Sinon, j'ai un peu plus de difficulté à lire. J'ai commencé Le Capital au XXIe siècle de Piketty, mais je n'ai pas souvent envie de me plonger dans un cours d'économie avant de dormir. Alors j'ai repris Sylvia Plath, ses Oeuvres qu'une copine m'a prêté. Mais bon. On dirait que rien ne me "tente" assez. Alors comme beaucoup d'entre vous, je me laisse aspirer par Facebook. En plus, les projets de mon Grand et de sa copine, qui cherchent un appartement, me gardent accrochée à Marketplace! 

Et mon fils Gus prépare ses demandes pour l'université en arts visuels. Je le regarde monter son dossier, enthousiasmée par son talent et sa virtuosité!