fauteuil-crapaud

Je cours.

C'est vrai dans ma vie en général... (oui, toujours le fameux tourbillon du boulot. J'ai bien du mal à trouver un équilibre, l'histoire se répète!) Mais plus particulièrement, je me suis mise à la course à pied depuis quelques semaines déjà. 

Oui, il y a sans doute un phénomène d'entraînement. Tout le monde court de plus en plus, la course à pied est à la mode

Mon Amoureux et moi courons ensemble. Ça nous motive mutuellement (en fait, c'est surtout moi qui pousse pour qu'on aille courir avant de manger, le soir). Nous persévérons depuis maintenant plus de cinq semaines.

C'est Yan qui a trouvé sur Internet un programme pour nous entraîner, étape par étape. Intitulé "The coach to 5km running plan", ça nous a semblé idéal: on s'extirpe de notre divan de sédentaire pour arriver, petit à petit, à courir 5 km.

Avec les jours, les semaines qui passent, je sens que je m'éloigne de plus en plus du fauteuil. Je sens même que la course me manque après quelques jours sans sortir courir.

Et puis les belles journées d'automne sont idéales. Courir nous fait prendre l'air, aussi. Nous sillonnons notre quartier, nous explorons divers itinéraires. Ça nous détend. Et si les premières séances nous donnaient des courbatures, c'est de moins en moins vrai. Même mes douleurs aux genoux sont disparues, avec le temps.

Nous arrivons donc à la fin de la cinquième semaine d'entraînement. Demain ou samedi, nous devons courir 20 minutes en ligne! Ouf. Je n'aurais jamais cru, il n'y a pas si longtemps, que je serais une de ces filles qui courent sur la rue avec des chaussures fluos! Mais oui. Et je sais que c'est bon pour mon corps et pour mon esprit!

NB revlite 1400